Définitions

 

L’homéopathie :

L’homéopathie est une branche de la médecine qui utilise une méthode novatrice de traitement des personnes atteintes de maladie. Le point de vue thérapeutique est très différent de celui de la médecine classique. Cette médecine se fonde sur la recherche d’un mécanisme et la correction chimique qu’on peut lui apporter. La conception de l’homme est mécaniste. Alors que la médecine homéopathique repose sur le principe de similitude. Selon se principe, sans entrer dans les mécanismes, on peut connaitre la puissance de guérison d’un médicament en expérimentant la manière dont il peut provoquer une maladie. Tous les symptômes sont alors importants et non pas seulement ceux qui désignent absolument la maladie. C’est la maladie et la manière dont la personne « fait » sa maladie qui est  reconnue par les symptômes auxquels s’intéresse le médecin homéopathe.

Un mode particulier de préparation des médicaments permet d’en garder tout le potentiel curatif tout en évitant les inconvénients toxiques. C’est le médicament dilué et dynamisé.

Le principe de similitude fut découvert à la fin du 19e siècle  et clarifié depuis. Ce qui est intéressant est que des études récentes lui donnent un regain d’intérêt, notamment en ce qui concerne l’activité des médicaments dilués et dynamisés. L’homéopathie est réellement une médecine d’avenir.

Le médecin homéopathe :

Le médecin homéopathe pratique préférentiellement l’homéopathie parce que sa connaissance prend beaucoup de temps. Il fait les mêmes diagnostics que tous les autres médecins. Il utilise, pour ce faire, les moyens les plus modernes (analyses biologiques, IRM …). Ensuite il pèse l’opportunité de tel ou tel traitement ou méthode de traitement et en premier lieu, dans son cas, l’homéopathie.

Cette méthode thérapeutique est donc utilisée avec bénéfice par des médecins dûment formés, tout comme les autres médecins, dans les facultés de médecine, et qui ont suivi une formation et continuent à étudier quotidiennement l’homéopathie. Cette recherche est un travail de longue haleine, occupant volontiers une grande part de la vie du médecin.

Le médecin homéopathe consulte comme tout autre médecin à son cabinet. Les consultations sont longues car, comme expliqué par ailleurs sur ce site, il faut chercher des signes très fins témoins de la maladie profonde du patient. On observe également ce qui se passe pendant la consultation. Un examen clinique permet souvent de trouver de petits signes qui conduisent, avec les autres, au remède.